Blog Maxime
Publié le - 926 vues -

La vision du cinéma de Patrick Piard

La perception du monde qui nous entoure n’est pas la même pour tous. En effet, pour certains le monde est fait de Cinéma et de théâtre. Tel est le cas de Patrick Piard. Un homme qui ne jure que par les représentations, les scènes, les tournages de film, émissions télévisées et tout ce qui se rapporte à l’art. Sa vision du cinéma est née en lui. Acteur et metteur en scène français, son père est d’origine algérienne et sa mère française, il est né en 1982. Patrick Piard baigne dans le 7e art depuis qu’il est jeune. D’ailleurs, sa carrière il l’a débuté en 2004. En ce moment-là, il se produisait sur plusieurs scènes avec des spectacles théâtraux captivants, émouvants et profonds. Il suffit juste de voir sa mise en scène de « Jardinage humain » en 2014, de Rodrigo Garcia, pour comprendre sa vision réfléchie, qui est de bien représenter la réalité dans la fiction avec une touche d’humanité. Il a l’art de véhiculer le message d’espoir, avec son regard sincère et courtois.

La Carrière de Patrick Piard au Cinéma

Le brillant parcours de l’homme qui compte aujourd’hui plus d’une dizaine de pièces de théâtre, ne se résume pas seulement au cinéma. Puisque c’est un personnage particulier aux multiples talents. Ainsi, à l’orée de sa carrière en 2004, il participe à la mise en œuvre de la pièce de Sacha Taylor, Bonne année mon cul. En 2005 il joue dans la pièce de Georges Feydeau intitulé « L’âge d’or ». Son parcours à la télé se récapitule par ses participations dans Louis la brocante de France2, Bref, la série de Canal+, ou encore Napoléon, une reconstitution historique à la télévision japonaise. En tout contact Patrick Piardest un véritable prodige, tel qu’en témoigne « La femme de sire Bengt », une pièce dans laquelle il a joué plusieurs rôles. En 2013, il avait joué dans un film qui connaît un succès particulier dans la mesure où celui-ci gagne plusieurs prix en plus d’une nomination aux césars. C’est le film de Rachid Djaidani La Rengaine. Sans oublier le fait qu’il met en scène et coécrit des pièces de théâtre. On se souvient de la fameuse pièce d’Harold Pinter Le Retour. Qui raconte les frasques d’un jeune étudiant américain qui fait ‘‘son come-back’’ chez lui après 6 années d’absence. Tout compte fait, la vision du cinéma de Patrick est claire, le cinéma est un mode d’expressionà travers lequel il veut révéler son talent.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Ciné"

  1. 17 Mars 2015Films et placement de marques, qui détient les reccords ?1350 vues